Synopsis : Vince, un jeune acteur qui commence à devenir populaire, est entouré de ses amis et de son demi-frère. Ensemble, ils évoluent dans le monde d'Hollywood où ils tombent parfois dans l'excès ou dont ils essayent d'éviter les pièges...

entourage

Le synopsis et la classification de la série comme comédie m'ont attirée et m'ont convaincue d'essayer la série. Mais j'avoue avoir abandonné au bout de 3 épisodes (la première saison n'en comptent que 8). Je n'ai pas du tout accroché...

Ce que j'ai retenu de la série (ça me fait à peine 10 lignes de review pour 3 épisodes quand même...), c'est la bande-son envahissante et vite insupportable si on n'aime pas le genre du hip-hop à la base (notamment lors du générique). Ça ne m'a pas emballé plus que ça. On nous plonge dans le monde hollywoodien et on nous en montre ses excès et ses travers. Ça aurait pu être sympathique à suivre mais j'ai trouvé que la série n'avait de la comédie que la durée des épisodes. Et c'est bien dommage. Parce qu'on voit un peu se dégager un petit potentiel du côté des personnages d'Ari et d'Eric. Les plus intéressants selon moi, notamment lors de leurs petites disputes. J'espère qu'ils sont plus développés dans les épisodes et saisons suivantes. Parce que les autres sont un peu trop lourds à mon goût. Il faut aimer le genre "je drague toutes les filles que je vois et je dépense à tour de bras".
Le côté un petit peu plus sympathique de la série est de voir des guests dans leur propre rôle. Par exemple, on croise Jessica Alba. Le seul regret sur ce point, c'est qu'elle n'ait pas la même voix française  que d'habitude (assurée par Barbara Delsol).

En bref, je n'ai même pas eu envie de persévérer pour voir l'évolution des personnages et de la série. Malgré les critiques que j'ai lues et qui deviennent un peu plus positives pour la suite de la série, je ne pense pas que j'aurais fini par accrocher à la série. Au moins comme ça, je n'ai aucun regret pour avoir arrêté.