HP6_1Le film est sorti au cinéma mercredi 15 juillet et je n'ai pas hésité à aller le voir. J'ai lu tous les livres, auxquels j'ai bien accroché, et j'ai vu tous les films jusque là. Sans dire que je suis une fan absolue de la saga, j'aime beaucoup l'univers magique créé par J.K. Rowling.

Le sixième film dure 2h30 et la première chose que mon frère a dit en sortant de la salle est qu'il manquait quelque chose. Ma première réaction a été d'être complètement sous le charme. Les premières amours de nos héros donnent lieu à des scènes très drôles ou touchantes. Dans les deux cas, je les ai trouvé bien faites. La magie opère toujours et c'est une joie de retrouver Poudlard, les élèves et les professeurs. Et puis il y a la noirceur. La noirceur du mal absolu que représente Voldemort. On touche du doigt cette noirceur et on sent que le film lance la fin de l'aventure. Harry va partir à la rechercher des Horcruxes. Humour, amour, drame, magie, tous les ingrédients sont là pour faire un bon film. Et ça marche...

HP_6_2...mais comme à chaque fois, beaucoup de détails présents dans les livres ne sont pas repris dans le film. Mais, ce qui m'a le plus gênée dans ce sixième opus, c'est le fait que toute la partie sur le Prince de Sang Mêlé. C'est quand même le titre du livre et du film ! C'est donc dommage que tout ce qui concerne la recherche de l'identité de ce Prince ne soit pas reprit dans le film. Oui, il se passe des choses très importantes dans le livre qu'il était nécessaire de reprendre dans le film mais il aurait été bien de laissé un peu de place la partie de l'intrigue qui concerne le Prince. C'est le gros manque de ce film, je trouve. Un peu plus d'action et de cohésion n'aurait peut-être pas fait de mal non plus.

A lire aussi sur le blog :

Les voix françaises des personnages de Harry Potter étaient présentes au Salon des séries tv et du cinéma l'année dernière.