Des morts, il y en a dans les séries. Et si elle concerne plus souvent les personnages secondaires, ce n'est pas toujours le cas. Les personnages principaux peuvent aussi être toucher. Je pense à Buffy et à Daniel Jackson. La mort de Buffy est une de celles qui m'a le plus touchée. Toujours dans Buffy, la mort d'Angel, par la main même de celle qu'il aime, est une des morts les plus marquantes pour moi. Elle reflète tellement ce qu'elle leur relation : intense et tragique.

Dans SG1, la mort de Janet a donné lieu à un double épisode que j'aime beaucoup (7x17 et 7x18 : Hereos) et qui permet de voir que, même si la série ne le montre peut-être pas assez, les personnages sont vraiment liés les uns aux autres. Dans la même série, Daniel est un personnage qui a pour réputation de mourir souvent et de toujours revenir parmi les vivants. N'empêche que l'une de ses "morts" m'a beaucoup touchée. C'est celle du 5x21 : Meridian

Plus récemment, celle de Ianto m'a tirer quelques larmes. Plus que la mort du personnage, c'est la détresse et la tristesse de Jack qui me noue la gorge et le ventre.

Il y a aussi des séparations qui sont présentées comme une mort par les personnages eux-même. Je parle bien sûr du 2x13 : Doomsday de Doctor Who. Quand Rose nous raconte l'épisode, elle dit : "This is the story of how I died".

La mort la plus triste pour moi, c'est celle de Thomas dans Le Caméléon. Je suis une shippeuse, je suis pour le couple Miss Parker/Jarod. Mais la série a été très forte avec Thomas. Elle m'a fait accepter le personnage en un rien de temps. Elle m'a fait accepter la relation qu'il a eu avec Miss Parker. Elle m'a fait pleurer lors de sa mort, de son enterrement. Thomas est un personnage secondaire, mais ça ne l'a pas empêcher de me toucher jusqu'au bout de sa présence dans la série, jusque dans son absence.

mort_thomas