Booth et Brennan reprennent leur partenariat pour une cinquième année et la saison est bonne. En tout cas, elle m’a plu.

bones_41

Pendant toute la saison, et notamment à la fin, on sent qu’on arrive à un tournant dans la relation entre les deux personnages principaux. La question était de savoir s’ils étaient capables de le prendre. Parce que c’est bien toujours la relation entre Booth et Bones qui est au cœur de la série. Et au bout de cinq ans à se tourner autour, on est en droit de leur demander un peu plus que ça. Et on a eu plus. Le centième épisode de la série (5x16 : The parts in the sum of whole) est un des plus marquants de la saison selon moi puisqu’on y découvre la première rencontre entre Brennan et Booth et leur première coopération sur une enquête. L’épisode est shipper à souhait jusqu’à la fin où Booth, sur les conseils de Sweets, tente sa chance auprès de Bones. Elle n’est pas prête, fait-elle comprendre. Les voir en larmes tous les deux à la fin de l’épisode, mais repartant malgré tout bras dessus bras dessous m’a fait un gros pincement au cœur. Tout en émotion, cet épisode. J’ai beaucoup aimé.

bones_45D’autre part, cet épisode apporte un nouveau regard sur le pilot de la série. M6 a fait les choses bien pour la diffusion de la saison 5 de Bones et a rediffusé le pilot après le centième épisode. L’occasion de voir immédiatement si tout est cohérent et avec quel œil nouveau on regarde l’épisode. J’avais aussi regardé le pilot tout de suite après le centième lors de la diffusion US.

L’épisode final (5x22 : The Begining in the End) n’est que la conclusion logique à ce centième épisode. Je ne voyais pas bien comment ils auraient pu continuer comme ça, à avancer l’un s’en l’autre tout en se côtoyant tous les jours. La pause, l’éloignement semblait inévitable puisque, près l’un de l’autre, l’attirance était toujours palpable (notamment quand Booth ne peut renoncer très longtemps à accorder un slow à Bones alors même qu’il pense que c’est une mauvaise idée). Un an de séparation au programme, donc. Ça ne sera sûrement pas facile, mais c’est sans doute le meilleur choix à faire, notamment pour Booth, si Brennan ne veut pas tenter une relation amoureuse sérieuse avec lui.

Outre cette relation qui est au cœur de la série, la saison gère également plutôt bien les autres relations (celle entre Sweets et Daisy et celle entre Angela et Hodgins) et l’humour. J’ai beaucoup aimé l’épisode 5x 11 : The X in the File qui fait évidemment référence à X-Files, allant jusqu’à reprendre la musique du générique. Les références à la série de Chris Carter ne manquent pas. Booth parle de Mulder et Scully et fait ainsi écho au premier épisode de la série où il se comparait déjà avec Bones aux deux agents de X-Files.

Une saison réussie selon moi, même si j’attendais évidemment une autre issue pour la relation entre Brennan et Booth. Un an de séparation pour toute l’équipe en perspective, j’ai hâte qu’ils se retrouvent !