44776_the_west_wingLa série est toujours aussi intelligente et nous offre des épisodes à couper le souffle. Par exemple, je suis restée bouche bée pendant une grande partie du dernier épisode, le 3x22 : Posse Comitatus. En plus d’avoir un titre en latin qui lui donne une classe folle (de toute façon, cette série a de superbes titres VO), cet épisode fait prendre au Président une des décisions les plus difficiles qu’il ait eu à prendre pendant son mandat jusque là. À l’image de la série, l’épisode met les choses en perspective, nous confronte, au-delà des enjeux politiques, à ce qui est bien et mal, et nous interroge au même titre que les personnages. Tout ça servit par une écriture parfaite. Aaron Sorkin est mon nouvel écrivain préféré !

Cependant, il y a quelques petites choses qui me turlupinent... Certains personnages pas mal présents dans les saisons précédentes ont complètement disparu de la circulation pendant cette troisième saison.
On ne voit plus Danny, on n’entend plus parler de Zoey... C’est dommage. J’imagine que ça reviendra dans l’histoire à un moment ou un autre, mais c’est dommage de ne pas juste les avoir mentionnés.

D’un autre côté, les intrigues principales sont, quant à elles, bien reprises. Ainsi, l’enquête concernant le Président prendra une bonne partie du début de la saison. Et puis, bien sûr, les conséquences de l’annonce de Bartlet qui se présente pour un deuxième mandat. Si on n’a pas assisté à la première campagne de Bartlet en dehors de quelques flashbacks, la série nous offre ici cette ambiance encore plus frénétique et bouillonnante que d’habitude. Je ne pensais pas que c’était possible, mais, si, ils l’ont fait.

Il ne faut pas non plu oublier que la série ne manque pas d’humour. Tous les personnages, chacun à leur manière, sont plein d’humour et vraiment drôles par moment. Un vrai régale pour le cerveau et les zygomatiques, cette série !

a_la_maison_blanche_68Du côté des personnages, j’aime l’histoire qui se développe entre CJ et son garde du corps dans les derniers épisodes, surtout que je ne m’attendais pas à ce que ça finisse comme ça. J’aime moins l’histoire entre Josh et Amy. Je ne sais pas, Amy, je ne l’aime pas trop... Et puis, il faut bien le dire, plus je vois Josh et Donna ensemble, plus je me dis qu’il y a anguille sous roche avec ces deux-là (faut toujours que je ship dans une série, c’est comme ça ^^'). Les relations entre les personnages sont vraiment bien écrites. La plus touchante, à mes yeux, c’est celle entre Leo et le Président. Ça fait plusieurs fois depuis le début de la série que certains de leurs échanges me mènent au bord des larmes. Il y a une telle amitié entre eux !

Je l’ai déjà dit pour cette série (et je crois que je n’ai pas fini de le dire) : chaque épisode est une claque télévisuelle. Qu’est-ce que j’aimerais avoir un Président comme Bartlet.