logoFarscape, c'est une série dont on m'a toujours dit du bien, dont j'ai vu plusieurs épisodes sans jamais approfondir mon visionnage et voir les épisodes dans l'ordre. Et puis l'envie est venue de voir jouer ensemble les deux acteurs que j'ai découverts en tant que Vala et Mitchell dans SG1.

C'est à travers les yeux de John Crichton que l'on découvre l'univers étonnant et farfelu de Farscape. C'est lui qui va nous emmener à la découverte de ces nouveaux mondes, qui va nous présenter des personnages hors du commun. Alors, malgré l'aspect carton-pâte du début de la série, on se laisse emporter par les aventures de John et on découvre à notre tour le bout d'univers dans lequel il a atterri. Bien sûr, c'est de John que nous sommes le plus proches puisqu'il vient de la Terre et qu'il s'amuse à faire des références que ses compagnons de voyage ne peuvent pas comprendre. Seul le spectateur le peut. En cela, la série joue habilement avec son public.

18415262Au début, j'ai dû m'accrocher pour vraiment entrer dans la série et me laisser porter. Ensuite, une fois familiariser avec l'ambiance particulière qu'elle nous offre, j'ai dévoré la deuxième moitié de la saison 1. J'aime tous les personnages qui forment l'équipage de Moya, à part Zhaan avec qui j'ai beaucoup de mal. Je n'arrive pas à m'attacher à elle et j'ai cru que je n'arriverais pas au bout d'un épisode centré sur elle. Je ne sais pas... Je la trouve trop calme, trop zen. Je ne dois pas tourner tout à fait rond parce que tout ce qui est trop calme et zen a tendance à m'ennuyer, voire à m'énerver ^^'. Où est la passion ? la colère ? l'impulsivité ? Pour être honnête, plus que m'énerver, j'avais tout simplement envie de la secouer pour qu'elle se réveille un peu. Bref, entre elle et moi, ce n'est pas le grand amour. Heureusement, tout roule avec les autres personnages. On apprend à les connaître au fil de la saison, on nous dévoile des parts importantes de leur passé et de leur personnalité.

ben_browder_claudia_black_peacekeeper_wars_promo2Au final, la première saison construit les bases de ce qui sera une très belle équipe, on le devine. Avec comme cœur, on le saisit déjà bien, la relation entre John et Aeryn. Pour le moment, ça fait pas mal d'étincelles, mais on sent vraiment un attachement particulier entre ces deux-là. Et puis, pour moi qui est vu SG1 avant Farscape, c'est un vrai plaisir de revoir Claudia Balck et Ben Browder rejouer ensemble.

Un de mes épisodes préférés de cette saison est le 1x16 : A human reaction que je trouve vraiment fort et qui m'a vraiment touchée. La quête de John en général, c'est-à-dire trouver un moyen de revenir sur Terre, est bien traiter dans cette première saison. En cela il ressemble à ces compagnons : tous fugitifs, ils n'aspirent qu'à rentrer chez eux sans savoir où chercher. Et Aeryn, qui sait où elle est, n'a aucun espoir de rentrer chez elle. Cette part d'elle reflète la peur de John de ne jamais pouvoir rentrer chez lui. Parce que, contrairement à ses autres compagnons qui sont des créatures connues et répertoriées dans le coin de l'univers où ils sont, il est un humain et personne ne semble connaître cette espèce ni même savoir où se trouve la Terre.

La saison 1 de Farscape m'a convaincue que la série n'a pas volé sa réputation et de continuer mon visionnage. Je vais bientôt retrouver Crichton et ses nouveaux amis pour la saison 2 !