SG1_saison_3_1A la fin de la saison 2, on avait laissé SG1 dans l'antre des Goa'ulds, en mauvaise posture. La saison 3 reprend là où s'est arrêtée la précédente et continue sur la même lancée. Mieux encore, la série continue doucement d'installer sa mythologie. C'est comme ça qu'on voit Oma Dessala pour la première fois (Daniel ne sait alors pas qu'il la reverra aussi souvent ^^'). Une autre grande part de la mythologie de la série est introduite dans l'épisode final avec l'apparition des Réplicateurs.

La saison est composée de bons épisSG1_saison_3_2odes comme le 3x05 : Méthodes d'apprentissage, le 3x06 : De l'autre côté du miroir (quand je dis que j'aime les histoires de mondes parallèles dans Fringe, on sait d'où ça vient ^^), le 3x10 : Le jour sans fin, le 3x17 : La pluie de feu (et j'ajoute le 3x16 : Un étrange compagnon à la liste parce qu'il me fait marrer à chaque fois). Vraiment, il y a de très bonnes choses dans cette saison. Elle nous montre les personnages sous un autre jour, verse un peu dans le drama (enfin, on s'entend, hein, ça reste SG1) et montre de jolis signes de ship. Et l'humour, toujours l'humour, notamment inspiré par O'Neill.

Vraiment, je l'aime beaucoup, cette saison. Elle nous emmène quand même en enfer, et ça, ce n'est pas rien ! On retrouve certains des ennemis passés, on en apprend un peu plus sur les alliés, on fait face à certaines conséquences de la fin du règne d'Apophis. Et on finit sur un cliffhanger. Bref, je trouve la saison assez complète et elle a toujours le charme et la fraicheur des premières années. Elle renforce une recette qui marche et prépare le terrain pour la prochaine saison (la meilleure de la série à mes yeux).