The-West-WingOn peut dire que The West Wing ne fait pas les choses à moitié. Quand la série a décidé de nous livrer une saison riche en rebondissements et en épisodes puissants, elle sait vraiment très bien le faire. Le principal fil conducteur de la saison 4 est la campagne de réélection du Président Bartlet. On nous montre très bien la difficulté d'être à la fois Président et candidat.

D'ailleurs, c'est la saison des campagnes puisque Sam aussi prépare la sienne. Les autres personnages ne sont pas oubliés. La série sait très bien maîtriser chacun d'eux et le partage des intrigues. Par exemple, on revient sur l'histoire en Zoey et Charlie et la saison distille des petites phrases sur la relation entre Josh et Donna (ce qui a ravi mon petit cœur de shipper ^^). Tous les autres personnages ne sont pas en reste non plus.

martin_sheen_referenceLa fin de la saison m'a particulièrement plu. Je crois que je me souviendrais toujours de Leo courant vers le Président pour lui annoncer la nouvelle de l'enlèvement de sa fille. Cette image puissante m'a beaucoup touchée parce qu'en plus de l'information dramatique que Leo va apporter, j'y ai vu tout l'attachement, l'affection et l'amitié que Leo porte au Président. J'en ai eu des frissons. Ça restera sans aucun doute une des plus belles scènes de la série à mes yeux.

Aaron Sorkin, créateur de la série, passe les commandes et laisse The West Wing à ses successeurs avec une fin de saison complètement incroyable et un Président qui n'est plus Président. Il a trouvé là une bien jolie façon de dire « débrouillez-vous avec » tout en maîtrisant jusqu'au bout la montée en puissance des émotions et la tension dramatique.

La saison 5 va devoir être à la hauteur, ce qui ne sera pas facile après une telle saison et un tel final.