jonas-quinnLa saison 6, je l'appelle la saison de Jonas quand je ne me souviens plus de son numéro. Par exemple, quand on me demande « tiens, l'épisode machin est dans quelle saison ? », je réponds « celle avec Jonas » quand il s'agit de la saison 6. Ce n'est pas seulement parce que c'est un repère facile puisqu'il n'a été là qu'une seule saison, mais aussi parce que j'ai longtemps été partagée au sujet de ce personnage.

Jonas. Jonas, Jonas, Jonas. D'abord, j'ai décidé de le détester d'emblée, sans même le connaitre. Ce qui est complètement absurde, je suis bien d'accord. Je voyais d'un mauvais œil qu'on remplace Daniel. Et puis, je l'ai vu arriver, agir et vivre au milieu des autres personnages. J'ai été conquise par son sourire et sa façon de s'extasier sur ses premières fois que j'ai trouvé très rafraichissante. Sa façon de remplacer Daniel sans le remplacer vraiment m'a plu. C'est comme ça que j'ai fini par l'adopter. Finalement, après le 150e visionnage de la série, j'ai toujours les larmes aux yeux à la mort de Daniel à la fin de la saison 5, mais j'accueille Jonas avec le sourire. À mes yeux, c'est un personnage qui a su s'imposer et très bien s'intégrer. Et puis, cette saison 6 bénéficie de quelques apparitions de Daniel, pour mon plus grand plaisir. Il vient rendre visite à certains lors de moments difficiles.

sg1-saison6Parmi mes épisodes préférés de la saison, je vais citer le 6x04 : Frozen qui m'a fait comprendre qui était Jonas. Le 6x06 : Abyss qui me tord le ventre à chaque fois même si je souris forcément aux blagues de Jack. Le 6x08 : The other guys qui me fait toujours beaucoup rire. Et le 6x15 : Pardise Lost qui est centré sur Jack, qui comprend un petit pétage de plomb de Sam et qui témoigne surtout de l'affection qu'elle a pour Jack. Des incontournables de la saison à mes yeux. La saison 6 comprend aussi l'épisode de la série que j'aime le moins, le 6x07 : Shadow Play. Cet épisode aurait pu être bien meilleur à mon avis. Il traite l'annonce des effets secondaires du travail prolongé sur le naquadria de façon originale, mais je n'ai jamais vraiment accroché. Pourtant, j'aime bien Dean Stockwell, l'inoubliable Al de Code Quantum, mais rien n'y fait, je m'ennuie devant cet épisode... Ce qui est d'autant plus dommage puisqu'il s'agit aussi de la première rencontre entre Jonas et les représentants de sa planète depuis qu'il a « trahi » les siens.

Une saison 6 plutôt bonne à mes yeux, mais que j'ai mis un peu de temps à accepter. Finalement, je la revois toujours avec un grand plaisir.