Du 6x00 : A Christmas carol au 6x13 : The wedding of River Song, la saison 6 de Doctor Who a su me redonner la magie que j'avais un peu perdu après la régénération de Ten en Eleven. Il y a dans cette sixième saison ce petit truc en plus qui fait que j'ai bien accroché et que je n'ai pas forcément vu dans la saison 5. Steven Moffat donne à la série une saison magnifique aux histoires émouvantes et aux intrigues prenantes.

DW6_2

La saison 6 de Doctor Who ou comment je suis devenue fan de River Song.

DW6_3Vous le savez, je n'étais pas une très grande fan du personnage de River même si je la trouvais intéressante. Ce n'était pas mon personnage préféré, c'est tout. Et puis il y a eu la saison 5 qui l'a rendue vraiment très intrigante et qui m'a fait m'attacher à elle. La saison 6 explore beaucoup plus le personnage et lui offre des moments géniaux qui font que je n'ai pu que l'adorer. Les révélations sont nombreuses et j'aime la direction qu'elle prend et sous quel jour on nous la montre. La façon dont elle est incluse dans la saison jusqu'à s'en retrouver au centre et la manière dont elle est liée et se lie aux autres personnages lui donnent une dimension vraiment importante et une évolution que j'ai adoré suivre.


La saison 6 de Doctor Who ou comment j'en suis arrivée à shipper quelqu'un d'autre que Rose avec le Docteur.

DW6_5Je ne pensais vraiment pas que ça serait possible. Pour moi, le Docteur et Rose, c'était pour toujours. Je suis très têtue concernant les ships, c'est comme ça. Et puis l'histoire entre le Docteur er River s'est développée. L'alchimie entre les personnages et entre les acteurs rendent leur histoire attachante. Leurs timelines confuses et inversées ajoutent ce qu'il faut de tragique pour en faire une grande et magnifique histoire d'amour. Je ne pouvais pas résister. Voilà comment j'en suis rendue à shipper le Docteur avec River. J'avoue que le changement d'acteur pour le Docteur y est pour beaucoup. Pas sûre que j'en serais arriver là si c'était toujours Ten. Ten, pour moi, sera toujours avec Rose (ce qui est bien le cas quelque part dans un univers parallèle). Eleven, lui, est clairement avec River. La magie du "same character, different guy".


DW6_1La saison 6 de Doctor Who, c'est aussi le renouvellement de l'écriture de la série. Finies les saisons qui racontent un an dans la vie du Docteur et les arcs qui s'étendent sur une saison. La saison 6 suit directement la précédente et le Docteur prend quelques années entre le premier et le dernier épisode. Ces nouveautés scénaristiques renouvellent la façon dont la série nous raconte des histoires. Le renouvellement dans la continuité, en fait. Comme l'avait fait la saison précédente, la saison 6 nous donne des moments qui la replace dans la globalité de la série. Je pense particulièrement à l'apparition de Rose, Martha et Donna en tant qu'hologramme dans le TARDIS. C'est le genre de chose que je ne m'attendais pas à voir. En entendre parler, oui, mais revoir les personnages, même aussi brièvement, je ne m'y attendais pas. L'émotion m'a coupé le souffle. La tristesse de voir le Docteur se sentir si coupable m'a serré la gorge. Et finalement, c'est le sourire qui est resté parce que j'étais simplement heureuse que la série n'oublie pas ses personnages, même ceux qui ne sont plus là.


La saison 6 de Doctor Who ou comment j'ai, tout simplement, retrouvé la magie qui fait la série.