Lundi soir, j'ai assisté au tournage en direct de l'émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste, TPMP pour les intimes. Je sais que ce n'est pas une série et que ça ne cadre pas tout à fait avec ce que je fais habituellement sur le blog, mais je vous ai déjà parlé cinéma, livres et voyages alors on n'est plus à un écart près. Et certains d'entre vous voulaient un compte-rendu de la soirée dans l'émission. Le voilà !

logo TPMP

Il y a environ un mois, j'ai pris ma place pour assister à l'émission et voir sur place l'équipe qui me fait tant rire tous les jours (avant sur France 4, maintenant sur D8). C'est en effet le temps qu'il faut en moyenne attendre pour trouver une date qui n'affiche pas complet tant elle a du succès. Je sais que Cyril Hanouna n'est pas du goût de tout le monde ou que chacun à son petit préféré dans la bande. Perso, j'adore l'émission, j'adore l'animateur et je finis même par apprécier les chroniqueurs avec lesquels j'avais beaucoup de mal au début.

Quand on prend une place pour y assister, on nous demande de venir une heure avant le début de l'émission, soit 17h30. Suivant le conseil de @LondonxAddicted qui a déjà assisté plusieurs fois à l'émission, je suis sur place plus tôt pour avoir une chance d'être mieux placée dans le public. Je la remercie du conseil, elle avait raison. J'arrive donc bien en avance à Boulogne-Billancourt, où l'émission est tournée. Pour vous situer, c'est à peu près entre le Parc des Princes et la tour TF1. En parlant de TF1, j'ai d'ailleurs croisé Nikos Aliagas dans le voisinage. Sa voiture s'est arrêtée près du trottoir d'en face. Il en est descendu pour aller saluer en grec des personnes qu'il connaît. Je me dis que c'est forcément un bon présage pour la suite.

Arrivée tôt présente aussi l'avantage de voir arriver presque tous les chroniqueurs. Dans l'ordre se sont succédé Bertrand Chameroy (d'une grande gentillesse et encore plus craquant en vrai), Camille Combal (lui aussi encore plus craquant en vrai, très sympa, hyper disponible, drôle et qui a fait une photo avec toutes les personnes présentes ou presque), Jean-Michel Maire (grand sourire et un bonjour pour tout le monde), Christophe Carrière et Thierry Moreau (qui sont arrivés un peu plus tard et ne se sont donc pas trop attardés, mais qui n'ont pas manqué de nous saluer). On n'est pas encore entré qu'on a déjà vu la moitié de la bande et que j'ai fait une photo avec Camille Combal. Je suis déjà très contente.

Le bâtiment nous ouvre ses portes et après avoir déposé nos affaires au vestiaire et passé la sécurité, nous arrivons enfin près du plateau. On entre une fois les répétitions terminées pour certains des chroniqueurs (répétions que l'on n'entend pas). Quelqu'un nous place selon la couleur de ce qu'on porte pour éviter que tous les t-shirts bleus se retrouvent ensemble par exemple. Quand je m'assois, je vois deux caméras pile en face de moi. Je suis au deuxième rang. C'est une très bonne place, mais la prochaine fois je penserai aux talons parce qu'on est à la même hauteur que ceux du premier rang et, du coup, je ne voyais pas grand-chose quand le public était debout. Ça fait tout drôle de voir le plateau en vrai. Il est vide pour l'instant, mais, comme la cour du château de Pierrefonds, il est plus petit en vrai qu'à la télé. (Ouais, je compare tout à Merlin, mais la série me manque et c'est vraiment la première chose qui m'est venue à l'esprit quand je suis entrée sur le plateau xD.) (Ou comment glisser un peu de séries dans un post qui ne porte pas sur le sujet :p.)

Eric, le chauffeur de salle, nous explique le déroulement de l'émission et fait son show. Il nous dit quels applaudissements placés à quel moment. L'entrée des invités, la présentation des chroniqueurs ou les retours magnétos sont cadrés et on nous demande des applaudissements (avec voix et debout selon les cas), mais le reste est plutôt libre. On est juge pour les vannes, tant pour les applaudissements que pour le fameux « Tu sors ! » Pour chauffer la salle, on n'échappe pas à la danse de l'épaule sur Les Sardines. Je crois que c'est bien le seul endroit où on est content d'entendre et de chanter cette chanson ^^ ». Quand Valérie Benaïm sera rentrée sur le plateau, elle sera désespérée de nous entendre reprendre en cœur le refrain de la chanson et nous lancera un « Pas vous! », comme quand on scandera le nom de Patoche. Cyril lui promet d'ailleurs en off de ne pas parler de Patoche dans cette émission et il s'y est tenu si mes souvenirs sont bons.

Vient ensuite l'entrée de toute la bande, sous les applaudissements. Chacun salue le public. Plusieurs viendront nous voir pendant les pubs pour nous demander si tout va bien. C'est l'occasion d'échanger quelques mots avec Jean-Michel Maire (qui nous dit qu'ils ne sont pas forcément mieux installés sur leurs tabourets que nous sur les bancs inconfortables) et Cyril Hanouna (qui a pratiquement salué chacun de nous). Pendant toute l'émission, en off ou pas, on sent une vraie complicité entre les membres de l'équipe, notamment entre Cyril et Enora qui nous ont fait une petite danse ensemble comme s'ils étaient en boîte pendant une des coupures pubs. Au début de l'émission, Eric passe le micro à Jean-Luc Lemoine pour qu'il nous parle un peu. Lui-même passe le micro à Gérard Louvin en lui demandant de chanter une chanson. Quand il propose de chanter Les Sardines, Enora a une meilleure idée à mon sens en lui disant de chanter plutôt Vanina. Il nous fait le refrain et conclue en nous demandant : « Depuis combien de temps je connais Dave ? ». Et le public de répondre en cœur : « 40 ans ! ». L'ambiance est bonne sur le plateau et ça durera pendant toute l'émission. Ça donne vraiment envie d'y retourner.

TPMP

Pendant les coupures pubs, Eric prend soin de nous et nous dit ce qui va suivre dans l'émission. La chronique de Bertrand Chameroy avec le public de dos version The Voice, les confettis et autres serpentins à jeter sur l'équipe à la fin de l'émission pour mettre un joyeux bordel et fêter le million de téléspectateurs... Bertrand Chameroy a fait une super chronique, appeler Camille Combal « le fayot » en direct était génial et sa chronique sur Dora l'exploratrice était très drôle, et l'ambiance de la fin était super ! Pendant la dernière pub, le tapis rouge a été installé pour le poney et à la fin de l'émission on a vu Enora sortir du plateau à dos de poney. Pas de problème, on était bien dans TPMP

Les invitées, Sonia Rolland et Bérangère Krief, ont été très sympas je trouve. Et le toutélié est à son œuvre puisque Bérangère Krief a joué dans des séries (comme quoi je n'ai même pas besoin d'en placer en références ^^) : elle était Britney dans Hero Corp et Marla dans Bref. Si je n'ai pas spécialement accroché à la bande-annonce du film qu'est venue présenter Sonia Rolland, j'ai aimé le projet que Bérangère Krief a au cinéma. Elle interprétera Chloé, la meilleure amie de Joséphine, dans l'adaptation cinématographique de la BD de Pénélope Bagieu (que j'aime beaucoup aussi).

Une fois l'émission terminée, toute la bande sort en nous saluant. Peu après, c'est à notre tour de sortir. Pendant qu'on récupère nos affaires, Eric s'assure qu'on ait passé une bonne émission et distribue les fiches de Cyril Hanouna. Je n'en ai pas eu, mais j'ai gardé un petit souvenir de l'ambiance festive de la fin. Une fois dehors, on peut prendre des photos avec les chroniqueurs qui sortent par là et en profiter pour leur parler un peu. Je fais une photo avec Jean-Michel Maire qui est ravi de voir tant de monde. Il est très sympa avec le public et nous dit que si ça nous fait plaisir de venir assister à l'émission et de prendre une photo avec lui, alors ça lui fait plaisir aussi et il le fait volontiers. Et ça me fait donc une photo avec les deux chroniqueurs préférés de Nephthys. Je crois qu'elle me déteste un peu là :p.

J'ai eu l'impression que l'émission passait encore plus vite en y assistant plutôt qu'en la regardant à la télé. Et pourtant, on est là depuis plus longtemps, on ne peut pas faire autre chose pendant les pubs et on est encore là un moment une fois l'émission terminée ! Assister à l'émission est vraiment quelque chose de très sympa à faire. J'ai tout simplement adoré. L'ambiance est géniale sur le plateau. 

En plus, c'était intéressant de voir comment est faite une émission de télé, en direct de surcroît. Les aléas de l'exercice, la capacité des chroniqueurs à rebondir dessus... Je suis très contente d'avoir pu assister à tout ça et ça ne sera sûrement pas la dernière pour moi !