C'est la première édition de Séries Mania à laquelle je peux me rendre. Malheureusement, des contraintes d'emploi du temps ont fait que je n'ai pu aller qu'à deux conférences. J'espère que les choses tomberont mieux l'année prochaine. Ce qui va suivre ne concerne que les deux conférences en question et en aucun cas le festival en entier. D'ailleurs, je n'ai eu que de bons échos du festival. Les sériephiles présents avaient l'air content de ce qui leur était proposé.

Affiche Series Mania OK

La première table ronde à laquelle j'ai assisté se tenait le 25 avril en début d'après-midi. Le sujet, « Quelles formations pour les séries ? » , semblait alléchant. La réalité a été toute autre puisque les intervenants se sont contentés, la plupart du temps, de faire de la pub pour leur formation sans élever le débat. J'assiste à cette table ronde avec LL, Nelly et Julia et nous sommes toutes du même avis. À la fin de la conférence, Arnaud se joindra à nous et nous confirmera l'impression générale. C'est dommage d'avoir un sujet si intéressant et de n'avoir en face de soi que des brochures parlantes. Les gamineries et les piques que se lançaient deux des intervenants français gâchaient tout. Même avec les questions du public, les intervenants reviennent toujours au programme qu'ils offrent dans leur formation. De la promotion plutôt que de la réflexion. Si la conférence laissait à désirer, la rencontre avec d'autres sériephiles était très sympa.

Le lendemain, la table ronde que je viens suivre a pour sujet « Séries tv et transmédia : quelles réalités, quels enjeux ? » Comme je n'avais fait qu'effleurer le sujet assez vaguement dans cet article écrit pour The Screen, j'étais très intéressée de voir ce que donnerait le sujet traité par des professionnels. Je n'ai pas été déçue. Rien à voir avec la table ronde de la veille. Si la fin m'a un peu perdue avec les considérations économiques, le reste était très intéressant. L'introduction faite par Oriane pour définir le transmédia était très bien faite. Les intervenants étaient bons et ont su faire réagir la salle. Avec un panel d'exemples et de réflexions, ils nous expliquent leur point de vue sur le transémdia et la façon dont les séries s'adaptent aux modes de consommation de leurs téléspectateurs. Si le sujet vous intéresse et que vous voulez voir cette conférence, elle a été filmée et sera sûrement bientôt disponible.

Autour d'un dernier verre avec LL, Nelly et Arnaud, on compare les séries qu'on regarde par habitude ou pour d'autres raisons que l'intrigue (par exemple, je regarde Hawaii 5-0 pour le paysage ^^). Après ça, il est temps pour moi de rentrer. L'année prochaine, j'essaierai d'assister à des projections pour profiter de tous les aspects du festival. Cette première édition pour moi a été une bonne expérience parce que c'est toujours très sympa de discuter avec d'autres fans de séries et de profiter de l'occasion pour parler encore plus séries.