afficheLe week end du 20 et 21 février se tenait la Sci-Fi Convention à Paris. Les invités annoncés étaient Cliff Simon (Ba'al dans Stargate SG1), Robert Picardo (Woolsey dans SG1 et Stargate Atlantis), David Nykl (Zelenka dans Stargate Atlantis) et David Hewlett (McKay dans SG1 et Stargate Atlantis). Impossible donc pour moi de ne pas y aller ! Nephthys a décidé de venir également et voilà comment deux grandes fans de l'univers Stargate se sont retrouvées à cette convention.

On avait hyper hâte d'y être, impatiente de rencontrer les acteurs et notamment David Hewlett. La frayeur de la matinée, pour Nephthys, c'était son train pour venir à Paris. J'apprends par texto qu'il a été supprimé. Heureusement, Nephthys trouve un moyen pour venir. Je vais la chercher à la Gare de l'Est et on finit le trajet en métro toutes les deux. Arrivées sur place, on prend nos tickets et c'est parti pour une journée de folie !

On se ballade un peu dans l'Espace Paris Est Montreuil et on croise Dark Vador, Padmé, des soldats SG, des Jaffas,... C'est bon, on se sent comme des poissons dans l'eau. Plus tard on croisera Electra, Chaina, Vala, Sheppard, Ronon, McKay, Nirti, Peter Petrzelli, Obi Wan Kenobi, la reine Wraith du premier épisode de SGA, Han Solo, Anubis l'Amiral Adama de Battlestar Galactica... Voilà comment deux geekettes se retrouvent comme à la maison !

Robert_Picardo_2c

La première intervention scénique est celle de Robert Picardo. Il entre en chantant, et on est surprise de voir qu'il chante super bien ! Plus tard dans la journée, il vendra ses CD. Les animateurs l'interrogent sur sa carrière, sur Stagate SG1 et Atlantis et sur Star Trek : Voyager. Il est très drôle, gentil et disponible. Il répond patiemment aux questions, laissant du temps au traducteur. Il nous parle de son personnage de Woolsey, de la différence qu'il y avait à travailler sur les deux séries, notamment au niveau de l'improvisation. Il était quasiment impossible d'improviser dans Star Trek : Voyager, il n'y avait pas place pour la spontanéité. Il fallait prévenir des jours à l'avance s'ils avaient une idée. Contrairement à Stargate Atlantis où l'improvisation et les idées étaient les bienvenues. Il ne tarit pas d'éloges sue les fans français, sur la gastronomie (le vin et la nourriture lui ont bien plu apparemment !)
Ensuite, c'est au public de poser des questions. Il se fait un plaisir d'y répondre et est toujours drôle. Un vrai bonheur.

IMG_0002Quand son intervention se termine, on décide se renseigne parce qu'on voudrait bien avoir un autographe mais on n'a pas le pass qu'il faut. Il n'y a aucun problème, on peut quand même en avoir un, il suffit d'acheter un ticket et la photo à faire dédicacer (la prochaine fois, on amènera nos propres photos ou DVD à faire dédicacer, ça sera plus fun). On rejoint la file d'attente et au bout d'un moment, on voit David Nykl qui se dirige vers nous. Il a quitté la table des dédicaces pour venir saluer les fans qui attendent. Il nous sert la main, nous parle, nous demande comment on va. Avec Nephthys, on n'en revient pas ! Il est adorable et super gentil d'être venu nous voir pour nous faire patienter. Surtout qu'il est venu 2 fois ! Et voilà comment David Nykl nous a conquises, Nephthys et moi. On le trouve très mignon d'avoir eu cette attention.
Notre tour pour l'autographe de David Hewlett arrive. J'ai le cœur qui bat fort et vite. Je m'approche, il me serre la main, me demande comment je vais. Et quand je lui dis que je suis une grande fan, il répond "Me too ! I love my work !" sur le ton de la plaisanterie. Voilà, le ton est donné. Il va être comme ça toute la journée ! Disponible, drôle, attentionné, gentil, patient, alors qu'on voit très bien qu'il est fatigué. Il vit à Vancouver, était à Sofia quelques jours auparavant, est de passage à Paris et retourne en Bulgarie dès que la convention terminée. Malgré ça, il est là, heureux de passer un week end à Paris avec les fans. Il le dit et ça se voit. Comme David Nykl. Et je suis assez fière de moi d'avoir réussi à sortir trois phrases en anglais et à ne pas être restée paralysée devant eux. Ils rendent les gens à l'aise tant ils sont simples et humbles. C'est hyper rafraichissant.

DSC01004

Une fois notre autographe en main, on joue les paparazzi. David Nykl revient vers nous une troisième fois et se prête au jeu des photos. Ils sort son iPhone (dont la coque est la même que celle de David Hewlett, ils nous les ont montré sur scène !) et prend en photo les quelques fans qui étaient là. Comme Nephthys et moi étions tout devant, on va être sur une photo dans l'iPhone de David Nykl !

Pendant qu'on attendait pour avoir un autographe, un cosplay (un concours de costume) était organisé. On a pu le suivre de là où on était et certains costumes étaient très bien faits. J'ai particulièrement aimé celui de Dark Vador. Les concurrents sont jugés à l'applaudimètre et un jury composé de trois personnes.

DH_et_DN_7

Comme ils nous ont bien plu tous les deux, on décide de vivre à fond cette journée et de se faire les meilleurs souvenirs possibles. On va faire la photo avec les 2 David. Là aussi, on ne savait pas si on allait pouvoir mais, bonheur total, c'est possible ! Pour ne pas perdre de temps et ne pas attendre, on mange dans la file d'attente. On arrive assez rapidement à l'espace réservé au photo. On peut poser nos affaires sur une table pour ne pas avoir sac et manteaux sur la photo. Nephthys se fait prendre en photo avec les 2 David et mon tour arrive. Et là, c'est génial, je me retrouve entre eux deux, bien serrée, leurs bras dans mon dos, la main de David Hewlett sur mon épaule. Je passe mes bras dans leur dos aussi. David Hewlett me demande si je suis nerveuse. Je n'ai pas le temps de répondre "oui" qu'il ajoute en plaisantant "you should be". Ça me fait rire, je suis détendue, on peut prendre la photo. Je vous jure, ces deux hommes ont un don pour rendre les gens à l'aise ! On a du mal à croire à ce qu'il vient de se passer, que ces deux acteurs étaient si proches de nous, qu'on a été prises en photo avec eux. On ne réalise pas. C'est incroyable !

Cliff_Simon_2

On récupère nos affaire. Nos photos, ça sera pour plus tard, le tant de les sortir. En attendant, on retourne s'asseoir pour assister à l'intervention scénique de Cliff Simon. Je vous le dis, c'est impressionnant d'avoir Ba'al à quelques mètres devant soit ! Avant de parler de son rôle dans SG1, les animateurs nous font une petite biographie. On apprend qu'il est né en Afrique du Sud, qu'il s'est produit au Moulin Rouge en tant que danseur, qu'il est un athlète olympique en natation. Il a également été mannequin (Mr South Africa en 1992). Je ne savais pas tout ça sur lui. Il parle ensuite de son personnage dans SG1. Le public lui demande quels sont ses meilleurs souvenirs de la série et il répond que ce sont les conventions parce qu'il y rencontre les fans. Il confie également qu'il est content de la fin de son personnage même s'il aurait préféré que ça soit O'Neill qui tue Ba'al et pas Cameron parce qu'il pense que le Goa'uld a beaucoup de respect pour O'Neill et aucun pour Mitchell. On lui demande de danser le french cancan et il en fait quelques pas. Quelqu'un lui demande de dire "Jaffa, Kree !" et il le fait avec plaisir. Il ajoute même "Knees before you god". Je crois qu'un Goa'uld n'a jamais été autant applaudi ! Ensuite, il parle de la suite de sa carrière (de son passage dans 24 notamment), de ses projets. On nous diffuse le teaser de son nouveau projet, Dust. Ensuite, Nephthys a pu poser une question à l'acteur. Elle lui demande quel pays il préfère pour vivre, travailler, lui qui a tant voyager. Il répond que, pour lui, Paris est la plus belle ville du monde et qu'il a réalisé un rêve en allant dans les Iles Vierges dans les Caraïbes.
Cliff Simon est absolument charmant et il a un sourire à tomber par terre. Il nous dit qui était le plus blagueur du cast (Chris Judge), qui était la plus sérieuse (Amanda Tapping). Je me souviens de bonus sur les DVD où Amanda Tapping riait bien avec Richard Dean Anderson et Christopher Judge. Je crois qu'elle est sérieuse mais que ça ne l'empêche pas d'être blagueuse de temps en temps. Apparemment, Cliff Simon était plutôt sage sur le plateau. Enfin, autant que possible vu les numéros avec qui il travaillait...

DSC01021

Quand son intervention se termine, on nous annonce que celle des deux David aura lieu une heure plus tard. Ça nous laisse le temps de faire le tour de la salle, d'aller voir les stands et de se prendre en photo devant KITT. Ensuite, on repère un petit atelier de papercraft (maquette en papier cartonné). Il y a plusieurs maquettes possibles, notamment sur Star Wars. Avec Nephthys, on trouve que les Storm Troopers sont mignons et elle décide d'en faire un. J'aimerais faire un TARDIS mais il n'y en a plus. A la place, celui qu'il s'occupe de l'atelier me donne l'adresse du site où je peux trouver les plans à découper pour faire la maquette chez moi. Du coup, si j'y arrive et que j'ai assez de patience, j'aurais bientôt un TARDIS (en carton) à la maison !

DH_et_DN_8

L'heure arrive de retourner s'asseoir pour l'intervention scénique des 2 David. Ils sont tous les deux adorables. On les sent complices sur scène. Ils s'entendent bien et ça se voit. Les animateurs leur posent des questions. Ils y répondent avec humour. David Nykl essaye de répondre le plus possible en français et s'amuse du fait que David Hewlett ne comprenne rien, du coup. Il dit alors "Who's the genius ?". Après, il s'emmêle un peu : il veut parler en français mais parle en anglais. Il nous demande si ce qu'il est en train de dire est en français, et quand on lui répond que non, David Hewlett dit que c'est dommage parce que, pour le coup, il comprenait tout et pensait être devenu bilingue en un week end à Paris. Quand David Nykl reprend, il parle en tchèque ! Les deux acteurs enchainent les blagues, comme ils l'ont fait tout au long de la journée. Quelqu'un dans le public leur demande ce qu'ils auraient voulu écrire pour Atlantis. David Hewlett répond : "the sixth seaon" *hurlements de la foule en délire* (vous pensez bien !). Ils se concertent et répondent ensuite en blaguant qu'ils auraient voulu écrire un épisode où McKay et Zelenka serait coincé dans un endroit où il n'y aurait que des femmes françaises *re-hurlements de la foule en délire*. Il n'y a pas à dire, ces deux-là savent comment s'y prendre avec un public !

Entre temps, on les mitraille de photos, on essaye aussi de faire des vidéos. Nephthys doit partir avant la fin parce qu'elle ne doit pas rater son train et que la convention a pris 30 minutes de retard sur le programme initial. Je reste pour la fin de l'intervention scénique des 2 David pour pouvoir lui raconter.

DSC01012On a profité à fond de cette journée ! On était vraiment dans un univers de science-fiction. On a croisé plein de fans déguisés. Les guests étaient adorables, gentils, attentionnés, disponibles, patients. De véritables perles, ces acteurs ! C'était une journée géniale, inoubliable, que je suis très contente d'avoir partagée avec Nephthys. C'est déjà incroyable comme expérience ce genre de convention, c'est encore plus génial de la partager avec une autre fan de Stargate. C'est une journée qu'on n'oubliera jamais.
La personnalité de David Nykl a été une agréable découverte. Je ne le connaissais pas du tout en dehors de son rôle, contrairement à David Hewlett que j'avais déjà vu lors de conventions en vidéo. C'était incroyable de voir tous ces acteurs, de les approcher, d'échanger quelques mots avec eux. De leur parler plusieurs fois pour les 2 David. Et de leur serrer la main 4 fois !

Inoubliable !!!

Le seul petit reproche qu'on pourrait faire à la convention est pour le traducteur. Avec Nephthys, ça ne nous a pas particulièrement dérangées parce qu'on comprenait tout ce que les invités disaient mais ceux qui ne comprennent pas l'anglais n'ont pas été beaucoup aidés par le traducteur. Il ne traduisait pas très bien, son niveau d'anglais n'était pas excellent (il s'est même fait mettre en boîte par David Hewlett) et sa connaissance de l'univers Stargate était quasi nulle (ce qui est quand même un comble quand tous les acteurs présents viennent de cet univers ! Il a dit avoir vu les quatre premières saisons de SG1 mais ça ne devaient être que d'un œil à mon avis, et encore, à moiti fermé...). A part ça, l'organisation était plutôt pas mal (en tout cas le dimanche, je ne sais pas ce qu'il en était de samedi) pour une première fois. Ça doit être un boulot monstre pour organiser ce genre d'évènement. Le résultat nous a laissé des souvenirs inoubliables alors le staff de la convention s'en est plutôt bien sorti. J'espère que ce n'est que la première convention d'une longue série !

Merci aux organisateurs pour le travail effectué et pour la journée de rêve qu'ils nous ont permis de vivre. Merci à Nephthys d'avoir partagé cette journée avec moi. Et merci aux acteurs qui ont été d'une patience, d'une gentillesse et d'une disponibilité incroyable.

Je vous invite à aller voir la note de Nephthys sur cette convention.