Lorna en Séries

29 novembre 2014

Paris Manga & Sci-Fi Show - Samedi 15 novembre 2014

Il y a 2 semaines, Nephthys et moi sommes allées à Paris Manga & Sci-Fi Show. Pour l'occasion, même si tout a été organisé un peu au dernier moment, Nephthys est venue passer le week-end chez moi et j'en ai profité pour lui montrer mon nouvel appart. Nous avions toutes les deux un grand week-end pour en profiter et nous avons donc pu consacrer une journée entière au salon, sans avoir à se fixer d'horaire de départ pour attraper le train en fin d'après-midi.

 

header

 

En arrivant à la Porte de Versailles pour l'ouverture, on constate qu'il y a déjà beaucoup de monde. On mettra plus de 30 minutes pour entrer, en attendant dans la foule, les cris et les gens qui poussent. Comme je n'avais pas bien dormi, cette étape a été assez difficile. Une fois à l'intérieur, ça allait mieux, même si je n'ai jamais vu autant de monde à une édition de ce salon !

Pour ce week-end de novembre, Chris Rankin (Percy Weasley dans Harry Potter), Gemma Whelan (Asha Greyjoy dans Game of Thrones), Kristian Nairn (Hodor dans Game of Thrones), Tony Amendola (Brata'c dans Stargate SG1) et Peter Davison (le cinquième Doctor dans Doctor Who) étaient les invités sci-fi. Une fois entrées, nous nous dirigeons vers le stand des dédicaces où les acteurs sont déjà présents. Je sautille de bonheur, c'est super de les voir. Bon, la lumière toujours aussi pourrie à cet endroit ne permet pas de faire de belles photos à moins d'être à 20 centimètres du sujet donc je laisse vite tomber. Et puis je sais que ça sera plus facile lors du panel. On profite de leur présence, on les regarde être attentionnés envers les fans. Peter Davison prend le temps de discuter avec chacun (et c'est @Aqualice qui l'accompagne toute la journée). C'est notre 2ème Doctor, après Colin Baker la fois dernière. Tony Amendola sourit tout le temps. Gemma Whelan semble adorable et fait toute petite à côté de l'impressionnant Kristian Nairn. Chris Rankin nous paraît méconnaissable avec sa barbe. Parmi eux, il y a également Cerina Vincent que je ne connais pas du tout et qui a joué dans Power Rangers et dans des films d'horreur.

 

DSCF5319

 

Nous nous rendons ensuite au stand des photoshoots pour obtenir les contremarques des tickets pris en ligne. C'est la première fois que ce système est utilisé pour ce salon et ça me plaît bien. C'est pratique de choisir sur internet à l'avance, on connaît les tarifs et ça évite d'attendre sur place. Et tout ce qui peut nous éviter au moins une file d'attente est bon à prendre. Avec Nephthys, nous avons choisi de prendre une photo avec Tony Amendola, grandes fans de Stargate que nous sommes ! Je suis ravie qu'il y ait des acteurs différents à chaque fois (même si c'est toujours un plaisir de revoir ceux qu'on a déjà rencontrés <3) parce que ça nous permet de voir la majorité du cast de la série.

Une fois les contremarques récupérées, on fait un tour dans le salon. On croise un nombre impressionnant de cosplays de Doctor Who. Beaucoup plus que d'habitude. Si Ten était le personnage le plus représenté, il y avait aussi pas mal de cosplays des Doctors de l'ancienne version de la série. D'habitude, on crois beaucoup de Star Wars et de Stargate. Là, il aura fallu attendre la fin de la journée pour en voir. L'augmentation impressionnante du nombre de cosplays sur le thème de Doctor Who montre que la série est de plus en plus connue.

En parlant de Doctor Who, on est tombé sur le stand du Who Shop en se baladant. Ce stand, c'est le bien niveau goodies sur la série (mais c'est le mal pour le porte-monnaie). Nephythys et moi avons trouvé une version plus solide d'un porte-clef qu'on avait déjà et qu'on a perdu. Et j'avais besoin d'une coque de téléphone portable parce que la mienne était en décomposition. Mon téléphone est donc désormais munie d'une coque Doctor Who \o/.

Histoire de nous reposer un peu, nous allons déjeuner à la scène où se tiendra le panel dans l'après-midi et où va commencer le sci-fi quizz. En arrivant tôt, on s'assure des places au premier rang pour le panel. Le sci-fi quizz commence en retard. Les 2 animateurs sur scène ne s'en sortent pas trop mal mais celle qui parcourt les allées dans le public avec le micro semble toujours allée vers les mêmes zones et les mêmes personnes. Si les questions portent bien sur le thème de la science-fiction, les cadeaux n'ont pas de rapport. C'est dommage.

DSCF5346

Le panel avec l'ensemble des acteurs était un très bon moment. J'ai adoré. Ils ont de l'humour, de la répartie et ont l'air de tous bien s'entendre . Je n'ai pas pu m'empêcher de fondre en voyant Tony Amendola et Peter Davison rire ensemble. Pendant cette séance de questions/réponses, Peter Davison filme et prend des photos du public. Les invités n'ont pas échappé aux question suivantes : Selon vous, qui doit monter sur le trône de fer ? Quel est votre Doctor préféré ? Mon petit coeur a trouvé trop mignon que Peter Davison réponde David Tennant à cette question

Une fois le panel terminé (et ça passe toujours trop vite !), on va prendre un peu l'air et nous tombons sur Crhis Rankin en pause clope. Il y a des petits moments magiques comme ceux-là pendant les salons. De ceux qu'on ne peut ni prévoir ni planifier.

Vient ensuite le moment d'aller nous faire prendre en photo avec Tony Amendola. Nous étions dans les premières à passer. Ça va très vite pour que tout le monde ait le temps de passer. Cependant, je suis restée plus longtemps que ceux qui sont passés avant moi parce que je suis tombée au moment où le photographe changeait la carte mémoire de son appareil photo. Du coup, Tony Amendola m'a gardée près de lui et on a discuté. Il m'a demandé en anglais comment j'allais. Je lui ai répondu en anglais avant de lui poser la même question. Il m'a répondu en français. Ah ces moments où on parle à l'autre dans sa langue et qu'on se retrouve à parler 2 langues dans une conversation de 30 secondes ! Il m'a ensuite demandé mon prénom et a essayé de le prononcer. Avant que le photographe revienne, j'ai pu dire à Tony Amendola que j'aime son personnage dans SG1 et que la série fait partie de mes préférées. La carte mémoire est changée, la photo est prise et c'est terminé. Je suis restée plus longtemps que les personnes précédentes mais c'est passé hyper vite. Ca passe toujours trop vite. Mais c'était super !

Nous allons ensuite récupérer nos photos. Elles sont réussies et nous en sommes très contentes. Ca fera un joli souvenir à accrocher au mur parmi les autres. En nous baladant à nouveau, on trouve @dexash_. Ca fait plaisir de la revoir. C'était l'occasion car on ne se voit que lors de ce genre d'événements. Après avoir fait nos derniers achats en marque-pages et badges, nous quittons le salon. L'air est devenu irrespirable et ça nous fait du bien de sortir. Nous sommes crevées et, tout ce dont on rêve à ce moment-là, c'est de rentrer nous reposer avec nos souvenirs plein la tête *_*.

La journée était vraiment super et l'inclure dans un grand week-end pour pouvoir réellement en profiter était parfait. Avoir le temps de tout préparer avant, profiter à fond sur place, ne pas avoir d'horaire pour rentrer et, surtout, voir et rencontrer de super acteurs ont rendu cette journée inoubliable !

Et comme d'habitude, les photos sont dans l'album correspondant dans la colonne de gauche.


13 septembre 2014

The Night Shift - Saison 1

J'avoue, j'ai lancé le premier épisode de The Night Shift parce que je savais qu'Eoin Macken jouait un des rôles principaux. Bien que ses cheveux soient plus courts que dans Merlin (au grand désarroi d'une de mes amies ; moi je trouve qu'on s'y fait assez vite finalement) et que la série semble être une série médicale de plus, je me suis laissée tenter. Pour voir ce que pouvait faire Eoin Macken en dehors de Sir Gwaine. Pour voir si la série ne serait vraiment qu'une série médicale de plus.

the night shift

Et même s'il faut admettre que la série n'est pas révolutionnaire, elle est tout de même plaisante à suivre et délivre son lot d'émotions avec une certaine efficacité. En clair, le dernier épisode m'a fait pleurer. Je ne m'y attendais pas. Je me suis lancée dans la série en me disant que ça ferait un bon divertissement. Ca l'est. Mais il y a ce petit truc en plus qui m'a fait accrocher assez rapidement (outre Eoin Macken, je vous vois venir). Montrez-moi un personnage pour qui tout semble bien aller mais qui est au fond torturé par son passé ou par un événement en particulier, incapable d'exprimer ses sentiments et aussi charmant que drôle, et vous avez toute mon attention. C'est là le lot de nombreuses séries mais celle-ci a su l'exploiter d'une façon qui m'a touchée.


La série met en scène des médecins (dont certaines têtes connues, comme Scott Wolf et Brendan Fehr) travaillant aux urgences de nuit. Certains d'entre eux sont d'anciens militaires, avec tous les bagages que ça inclut. Les liens entre les personnages sont donc de différentes natures. Et si l'on n'échappe pas aux triangles amoureux, d'autres relations se tissent ou sont exploitées d'une façon qui m'a plu. Je ne sais pas où tout ça va mener mais j'ai envie de savoir comment va évoluer TC dans le tourbillon émotionnel qu'est devenue sa vie.

J'ai commencé pour Eoin Macken, je continuerai pour l'ensemble.

Posté par Lorna Parker à 23:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2014

Émotions en séries, le tag

Le principe est simple, il y a 7 émotions et il faut associer une série à chacune d'elle et expliquer pourquoi. Ne citer une série que dans une seule catégorie. Taguer 7 personnes.

J'ai été taguée par Nephthys et voici les séries que j'ai choisies :

La joie : Castle

tumblr_lhd3r0emZD1qbj5ibo1_400

J'aurais pu choisir une série plus sucrée comme Gilmore Gilrs, mais Castle a vraiment un effet positif sur moi. Un épisode et je me sens mieux. Il y a beaucoup d'humour et de mignonitude dans cette série. Des moments adorables, des jeux de regards intéressants et des scènes choupi au milieu d'intrigues policières. La série essaye toujours d'avoir un côté positif et l'alchimie entre ses personnages fonctionnent très bien. Je crois qu'il y a plein d'ingrédients qui font que la série me fait sourire.

La tristesse : Doctor Who

tumblr_mxwu4i6uFv1reynnso2_250

Il y a du génie dans cette série, de la joie, de grands moments, du n'importe quoi, de superbes personnages. Mais si le Doctor s'amuse, bondit, court partout et nous fait souvent rire, il n'en reste pas moins que ce qui me touche chez lui est sa solitude et sa tristesse quand ces compagnons d'aventure finissent par le quitter, d'une manière ou d'une autre.

La colère : NCIS

gif35-sorsha

Je ne trouve pas de série qui m'inspire de la colère. De la frustration ou de la lassitude, oui, mais pas de la colère. Mais il est vrai que je râle parfois contre l'écriture et le non-développement des personnages de NCIS par exemple.

La peur : Supernatural

tumblr_n46ek9t8ia1qkku7io4_250

La série est dans mon Challenge Séries 2014 mais je n'arrive pas à avancer. La saison 1 me fait flipper. Je flippe pour pas grand chose, je vous l'accorde, mais du coup j'ai beaucoup de mal à regarder Supernatural.

La nostalgie : Le Caméléon

tumblr_mwjai2fbO71r5dje8o8_r1_250

Mon premier amour de série. Il y en a eu d'autres avant cette série mais elle a vraiment une place particulière. Regarder un des épisodes me ramènent à chaque fois à l'époque de la première diffusion française.

La surprise : Nashville

tumblr_n4cixsvIEB1t444smo2_r1_250

J'ai commencé la série à l'occasion du Challenge Séries 2014 avec pratiquement une saison et demi de retard. Elle est une très bonne surprise. J'ai déjà rattrapé la diffusion et j'attends avec impatience le nouvel épisode chaque semaine. Les personnages sont attachants, les intrigues sont intéressantes à suivre, les émotions sont très bien retranscrites et la musique est parfaite.

La confusion : Game of Thrones

3581827094

Ses 12 000 personnages et 372 intrigues. Voyez-vous, je ne suis pas physionomiste et j'ai une mémoire de poisson rouge. Autant dire que Game of Thrones est un défi hebdomadaire pour moi. Si j'arrive à peu près à reconnaître les visages de chaque personnage maintenant, je n'ai toujours pas retenu tous les noms. La confusion est grande mais j'aime beaucoup la série. Je la trouve dépaysante, forte, intéressante et captivante.

A mon tour de taguer 7 personnes :

Les Critikeurs
LL aka Le Renard
Le Gribouillou
ID Séries
Ms Kitty Fantastico
Blabla-Series
Shoot your telly



Fin »