Lorna en Séries

16 janvier 2016

Challenge Séries 2016

Avec déjà plus de 15 jours de retard, je présente enfin ma liste pour le challenge séries 2016 proposé par Hellody. Comme je n'ai encore jamais réussi à regarder toutes les séries que j'avais choisies dans les précédents challenges, je me lance cette année en mode prudent. J'ai choisi 6 séries et j'en ajouterai 6 en cours d'année.

CHALLENGE SERIES 2016

Les 6 séries sont :

Stargate Universe : Avec Nephthys, nous avons eu le plaisr de rencontrer Corin Nemec. Après ça, un énième visionnage la saison 6 de Stargate SG1 s'imposait. On a continué et revu la série jusqu'au bout. Une chose en entraînant une autre, on a aussi revu Stargate Atlantis. Je me suis alors dit qu'il faudrait que je termine de voir Stargate Universe un jour, même si la saison 1 ne m'avait pas vraiment convaincue.

Jessica Jones : Parce que David Tennant en méchant, ça doit être quelque chose !

Mr. Robot : J'ai beaucoup entendu parlé de cette série sans avoir en le temps de la voir. C'est l'occasion.

UnREAL : Une série sur la téléréalité avec Shiri Appleby, il faut que je teste.

Hart of Dixie : Nephthys m'a parlé de cette série. Le pitch me plaît et j'ai envie de découvrir.

Continuun : J'ai envie de savoir comment sont taitées les problématiques liées au voyage dans le temps dans cette série.

En choisissant seulement 6 séries pour le moment, j'espère pouvoir m'y tenir.

Posté par Lorna Parker à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2016

Bilan Challenge Séries 2015

Bonne et heureuse année à tous !

Commençons bien l'année en dressant le bilan du Challenge Séries 2015 proposé par Hellody. Je ne suis pas venue à bout des séries choisies pour 2015 mais j'ai réussi le challenge à moitié en remplaçant 2 séries en cours de route. Les séries que je n'ai pas vues sont Blackpool, The Hollow Crown, The BridgeThe Politician's husbandZakParenthood et Pushing Daisies. Certaines sont dans mon challenge depuis plusieurs années. Je ne désespère pas de les voir un jour.

Le cas de How I met your mother est un peu différent. J'ai commencé la série mais j'ai arrêté au bout de 9 épisodes. Je n'ai pas accroché. Il y a des scènes drôles, hein, mais je ne me vois pas regarder 10 saisons...

J'ai vu The Fall qui a un super cast. J'ai trouvé la série excellente tant dans son histoire que dans son ambiance. Tout est saisissant, angoissant. L'histoire sait prendre son temps sans nous ennuyer. On apprend à connaître les personnages et on s'attache à eux. Gillian Anderson, Colin Morgan et Jamie Dornan sont parfaits.

Ensuite, j'ai découvert Perception. Cette série policière a pour particularité de mettre en scène un personnage principal souffrant de schizophrénie. Elle n'est pas la première a abordé le thème des maladies mentales mais que cela touche le personnage principal est plutôt original. Daniel Pierce est un personnage attachant. Les apparitions liées à sa maladie sont souvent drôles. Mais ni l'humour ni l'aspect policier de la série n'efface complètement la souffrance et la détresse qui se dégage du personnage. Et c'est un très bon point.

Après, il y a eu 2 grosses séries et mes coups de coeur de cette édition du challenge, The Mentalist et Suits. C'est en voyant le final de la saison 6 que j'ai décidé de me lancer dans The Mentalist. J'ai tout de suite été embarquée par Jane, ses capacités, sa façon de voir le monde, son côté irrévérencieux, son côté brisé. Par Lisbon aussi, sa force, sa patience. Par leur histoire. Et par toute l'équipe. J'ai rattrapé la série pile au moment de la diffusion des derniers épisodes. Je n'ai pas suivi la série pendant 7 ans, comme ceux qui regardent depuis le début de la diffusion, mais j'ai eu le temps de m'attacher aux personnages, de vivre un peu avec eux. Assez pour être émue de pouvoir vivre les derniers épisodes "en direct", assez pour être émue en leur disant au revoir.

J'ai regardé Suits sur les conseils de Nephthys et j'ai adoré la série. Ses personnages sont attachants, imparfaits et c'est intéressant de les voir évoluer. Ils sont géniaux chacun à leur manière (c'est forcément recquis d'être géniale quand on est une assistante qui s'appelle Donna ?). J'aime beaucoup Harvey et Mike, bien sûr. J'adore Donna. Et puis, il y a Louis. Je ne cesse de passer de "je lui mettrais bien mon poing dans la figure" à "c'est le personnage le plus touchant que je n'ai jamais vu dans une série" avec lui. Les acteurs sont très bien. Gina Torres déchire tout, elle est parfaite. La série est pleine de références à des films et à d'autres séries et j'adore ça ! Elle sait aussi jouer avec les émotions et peut nous faire passer du rire aux larmes. Bref, j'ai adoré ces 4 saisons et je suis impatiente de voir la suite !

Parmi les séries que je n'ai pas vues pendant le challenge, 2 ont été remplacées par Star-ving et Baby Daddy. J'ai commencé Star-ving après avoir rencontré Corin Nemec avec Nephthys à Paris Manga. Nous l'avons trouvé adorable. Nous avons revu la saison 6 de Stargate SG1 après le salon. Comme notre dose de Corin Nemec n'était pas suffisante, nous nous sommes lancées dans cette web-série où il joue avec David Fostino. L'humour est grossier, les traits sont épaissis et la série est corrisive. Elle montre de manière crue la claque que représente la gestion de la vie après un succès.

Sur les conseils de Nephthys, je me suis lancée dans Baby Daddy. Chaque épisode est une dose de mignonnitude absolue ! Une vraie série doudou. Je connaissais Jean-Luc Bilodeau depuis Kyle XY et c'est un plaisir de le retrouver dans une genre dans lequel je ne le connais pas. Les personnages sont choupis et on a envie de savoir ce qui va leur arriver. Ca fonctionne à merveille sur moi.

Même si je n'ai pas réussi à terminer le challenge 2015, je me suis bien amusée en regardant toutes ces séries. J'ai eu de véritables coups de coeur et je vais continuer à suivre certaines séries.

Posté par Lorna Parker à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2015

Paris Manga & Sci-fi Show - Le 3/10/2015

Pour la 20ème édition de Paris Manga, le salon a vu les choses en grand au niveau des invités. Pour ce week-end, Jason Momoa (Stargate Atlantis, Game of Thrones), Corin Nemec (Stargate SG1, Parker Lewis ne perd jamais), Christopher Judge (Stargate SG1), Erick Avari (Stargate SG1), Tom Wlaschiha (Game of Thrones), John Rhys Davies (Le Seigneur des Anneaux), David Wenham (Le Seigneur des Anneaux), Dan Starkey (Doctor Who), Dermot Crowley (Star Wars), Garrick Hagon (Star Wars) et Femi Taylor (Star Wars) sont les invités sci-fi. Nephthys et moi ne pouvions pas manquer ça, surtout avec la présence de Corin Nemec et de Jason Momoa. En fans de l'univers de Stargate et amies, il fallait qu'on partage ça ensemble. On a donc passé le week-end ensemble et la journée de samedi à Paris Manga.

Arrivées au parc des expositions de la Porte de Versailles, nous constatons les travaux en cours. Le salon n'a pas lieu dans le même hall que d'habitude. Nous croisons Dexash à l'entrée. Elle revient des interviews avec les acteurs présents. Les salons ont cette magie : on a beau croiser des centaines de personnes, on finit toujours par retrouver ses amis. Souvent, on ne les croise que 1 ou 2 fois par an et pourtant on se parle comme si on s'était croisé la veille. C'est dingue comme les séries et l'ambiance de ce genre d'événement peuvent rapprocher les gens.

Nous arrivons ensuite à l'entrée et l'attente commence. D'ailleurs, on passera la majeure partie de notre temps au salon à attendre. Il y avait énormément de monde. La file d'attente ne suit pas les barrières jusqu'au bout et les visiteurs franchissent la sécurité par vague. Il aurait été préférable de prévoir plus de monde à la sécurité pour mieux gérer le flot des gens qui arrivaient. Je crois qu'on a bien mis 45 minutes à entrer dans le salon. A la fin, on n'en pouvait plus et ma claustrophobie se réveillait.

Une fois entrées, nous allons au stand photo pour obtenir les contremarques pour les photoshoots avec Corin Nemec et Jason Momoa. Là aussi il faut attendre car il y a beaucoup de monde. Je crois que je l'ai déjà dit lors de mon dernier compte-rendu mais je n'ai jamais vu autant de monde à un édition de ce salon ! C'est toujours un peu galère pour récupérer les photos sur le stand mais là, ça l'était déjà pour obtenir les contremarques.

DSCF5534

Les problèmes d'organisation sont nombreux et ne facilitent pas la journée sur place. Les invités sont tellement nombreux que lorsque l'un participe au photoshoot, l'autre est sur scène pour une séance de questions/réponses. Pas de chance pour nous, Corin Nemec et Jason Momoa sont dans cette situation. Il nous sera donc impossible d'assister aux panels qui nous intéressaient. En outre, il manquait un peu de signalétique, notamment pour les files d'attente des photoshoots.

Vers 12h30, on rejoint D-Chan et Angel dans la file d'attente pour le photoshoot avec Corin Nemec. On déjeune en attendant que ça commence. On papote et c'est toujours agréable de partager ces moments avec des amies. On nous fait changer de file (à causé d'un manque de signalétique) et on discute avec 2 autres fans. Les salons sont super pour ça. Passer de bons moments entre fans est très facile. Le moment de rencontrer Corin Nemec arrive enfin. Nous sommes hyper impatientes et absolument ravies ! Bref, on ne tient plus en place. A travers le rideau fin, je vois Corin Nemec accueillir les fans en leur faisant la bise. Quand vient mon tour, j'ai le droit à un grand sourire. Il prend ma main comme pour la serrer mais me fait la bise. Il est impressionnant, charmant et sait mettre les gens à l'aise. Je n'ai pas hésité ni bégayé en échangeant quelques mots avec lui. Mon petit coeur de fan est aux anges et j'ai le sourire jusqu'aux oreilles. Ca se verra d'ailleurs sur la photo ^^ Je le sens d'une gentillesse incroyable et il a un sourire à la fois ravageur et qui donne toute de suite confiance. Le moment me paraît bien trop court et je sors en tremblant. J'attends Nephthys à la sortie pour tout de suite partager tout ce qu'on vient de vivre en quelques minutes à peine.

Pas tout à fait remises de nos émotions, nous nous plaçons dans la file d'attente pour le photoshoot avec Jason Momoa. Là aussi l'attente est longue mais le temps passe quand même plus vite qu'il n'y paraît car nous sommes accompagnées des 2 fans rencontrées plus tôt. Avant que la file ne commence à avancer, nous allons chercher notre photo avec Corin Nemec à tour de rôle. Je trouve ma photo réussie, il faut dire que Corin Nemec est souriant et que mes yeux pétillent.

DSCF5533

Alors que c'est presque notre tour d'aller faire la photo, Jason Momoa soulève le rideau derrière lequel se déroule le photoshoot et on le voit apparaître juste devant nous. Cet homme est une montagne ! Ca me rappelle la fois où Christopher Judge s'était levé juste devant nous pour qu'on puisse prendre une photo avec lui. En voyant le monde qu'il y a pour son photoshoot, Jason Momoa lâche un "Holy shit!" qui montre qu'il ne s'attendait pas à cette foule. Il faut dire qu'il y a vraiment beaucoup de monde. A un moment, je me suis dit que s'il y avait tout ce monde là au photoshoot, il ne devait pas y avoir grand monde au panel. Les photos que les acteurs ont prises depuis la scène prouvent le contraire. Avec le monde, on sent que l'organisation est moins cool. Tout est millimétré : des marques au sol qu'on ne doit pas dépasser au nombre de secondes qu'on passe devant l'appareil photo. C'est dommage parce qu'on n'a pas vraiment le temps de profiter. Ce n'est pas que ça dure longtemps d'habitude mais là on a vraiment l'impression de passer à la chaîne.

Quand mon tour arrive, je dis bonjour à Jason Momoa et il répond par un faible "Hey". Je vois qu'il n'enlève ni son horrible chapeau ni ses lunettes de soleil pour la photo. On le reconnaît sur le résultat final mais c'est dommage comme look quand on va faire des photos. Et je ne parle même pas du t-shirt crade qu'il avait... Une fois la photo prise, je dis à Jason Momoa que je suis contente de le rencontrer et je lui dis au revoir. Il ne répond pas. Bref, il n'est pas très amical. Je comprends bien que chacun réagit différemment mais c'est dommage. Un sourire n'est pas très compliqué et ça fait toujours plaisir. On ne peut pas s'empêcher d'être un peu déçu quand ça se passe comme ça.

Quand on sort du photoshoot, le stand photo est pris d'assaut. Les photographes n'ont prévu qu'une imprimante et ont été dépassés par le nombre de fans présents. Les membres du stand photo hurlent dans le mégaphone pour essayer de faire comprendre aux gens de ne pas rester devant et de laisser passer les autres pour que chacun puisse voir si sa photo a déjà été imprimée. Entre les cris dans le mégaphone et les gens qui ne bougent pas, on ne peut pas voir où ça en est. On décide de revenir plus tard.

En attendant, nous craquons pour une dédicace de Corin Nemec. Ce n'était pas prévu mais il a été tellement gentil et sympathique qu'on regretterait de ne pas passer plus de temps avec lui et de ne pas se faire plus de souvenirs. Une fois la contremarque récupérée, on se place dans la file d'attente. Pour la première fois de la journée, l'attente n'est pas très longue. Après une nouvelle bise, il fait les dédicaces avec le sourire et un mot gentil. C'est vraiment un réel plaisir de le rencontrer à cette édition du salon. C'est une belle rencontre. Elle entre directement dans mon top de rencontres inoubliables et rejoint celle avec TJ Thyne.

Après ce 2ème moment de grâce avec Corin Nemec, nous retournons au stand photo pour voir si nous pouvons récupérer les nôtres. Il y a encore beaucoup de monde mais Nephthys repère ma photo qui vient juste de sortir de l'imprimante. Elle signale que la sienne sera la prochaine. On a eu un bon timing sur ce coup-là parce qu'on n'aura pas attendu longtemps au stand finalement.

DSCF5520_2

Nous repassons devant l'espace pour les dédicaces pour profiter un peu des acteurs. Comme à son habitude, Christopher Judge sourit tout le temps et à l'air de bien s'amuser. Tom Wlaschiha semble très gentil et on le voit attentionné tant envers les fans qui viennent le voir qu'envers Aqualice qui l'accompagne. On essaye d'aller faire un petit coucou à Aqualice quand il n'y a plus personne mais un membre du staff nous aboie dessus et ne voudra rien entendre. Elle fait son travail mais je suis de celles qui pensent que la politesse ne peut pas faire de mal.

Nous allons ensuite nous balader dans le salon nous frayer un chemin dans les allées (la traversée du Mordor est une promenade de santé à côté) à la recherche d'une figurine Funko Pop de Ten. J'ai craqué en la voyant sur internet et je n'ai pas pu résister à l'idée d'en voir une orner ma bibliothèque ^^ On passe par plusieurs stands qui exposent et vendent des goodies de Doctor Who. On s'arrête au stand Wistful qui fait toujours d'aussi jolies créations, notamment sur le thème de Disney.

Nous repassons devant l'espace des dédicaces pour profiter une dernière fois des acteurs avant de quitter le salon une demi-heure avant la fermeture. Nous avons mal aux jambes, nous sommes fatiguées mais nous sommes heureuses de cette journée dans l'ensemble. L'organisation n'était pas au top mais on a passé de très bons moments. J'ai été ravie de pouvoir partager tout ça avec Nephthys, les amies retrouvées sur place et les fans rencontrées dans les files d'attente. Les moments avec Corin Nemec resteront les points forts de cette journée.

Vous pouvez lire le compte-rendu de Nephthys ici.

Et comme d'habitude, les photos sont dans l'album correspondant dans la colonne de gauche. Il y en a très peu car les barrières m'empêchaient d'avoir un bon angle.