DSCF0734

Doctor Who Experience, c'est l'attraction qu'on ne voulait absolument pas rater avec Nephthys. On en a donc profité pour l'inclure dans un voyage de quelques jours à Londres. Non, en vrai, on est allé à Londres pour Doctor Who Experience et on en a profité pour visiter la ville (mais ça faisait moins fangirl de le dire dans l'autre sens ^^').

DSCF0736Quand on a trouvé le bon endroit (non sans demander notre chemin 200 mètres avant d'y arriver), on a aperçu le TARDIS sur la devanture du bâtiment. Encore un atterrissage en catastrophe pour le Docteur apparemment. On entre et on passe sans attendre. L'attraction commence dans une petite pièce où on voit un petit best of des moments les plus marquants d'Eleven. Si vous voulez faire Doctor Who Experience sans savoir ce qu'il s'y passe par avance, je vous conseille de ne pas lire ce qui suit. Personnellement, j'avais lu plusieurs comptes-rendus avant de faire l'attraction et ça ne m'a pas gâché le plaisir.

Une fois la petite vidéo terminée, l'écran s'ouvre avec la forme de la fissure dans le mur de la chambre de la petite Amelia Pond. L'aventure interactive commence. Le Docteur est à nouveau prisonnier de la Pandorica (que les Daleks n'ont même pas pris la peine de changer de couleur ce qui est une honte selon le Time Lord). Il cherche l'aide d'Amy et de Rory, mais il ne tombe que sur nous, les shoppers et doit faire avec ce qu'il a sous la main ^^'. On tombe au milieu d'une guerre entre Daleks. Il y en a trois avec nous dans la pièce. C'est assez chouette d'être aussi près d'eux, de les voir bouger et de les entendre parler. On a vraiment l'impression d'être au coeur de l'aventure et on se laisse très facilement prendre au jeu. Le Docteur nous presse dans les couloirs et nous fait monter à bord du TARDIS. D'ailleurs, avec Nephthys, on a eu la chance de pouvoir le piloter \o/. On était chargé de la partie mécanique. Les effets de lumières et de sons sont vraiment sympa. Le plateau bouge et on a vraiment l'impression d'être à bord du TARDIS d'Eleven. C'est incroyable de se retrouver là. Je crois qu'à ce moment-là, quel que soit notre âge, on a tous entre 7 et 10 ans ^^. On finit par retrouver la Pandorica et libérer le Docteur. Ce faisant, on travers la brèche dans l'univers qui a la forme de la fissure dans le mur. On est attaqué en 3D par des Cybermen et des Weeping Angels. C'est assez flippant, surtout quand les Weeping Angels tendent les mains vers nous. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un mouvement de recul à chaque fois parce qu'on a vraiment l'impression qu'ils vont pouvoir nous toucher. Bon point pour la 3D qui est vraiment bien faite. Le Docteur vient ensuite nous sauver et il nous remercie de l'avoir libéré.

DSCF0641Vient ensuite la partie exposition qui regroupe les costumes des dix premières incarnations du Docteur. J'ai adoré voir le costume de Nine et Ten d'aussi près. Imaginez le moment de fangirling à cette instant ^^. Il y a aussi les tenue des compagnons. Pour ces derniers, il y a Amy, Rory, Astrid, River, Capitaine Jack, Sarah Jane, Martha, Donna et Rose. Autant vous dire que j'ai pris plein de photos !

La monster zone présente les méchants les plus connus de la série, ancienne et nouvelle générations. On croise un Cyberman qui bouge trop pour que j'arrive à le prendre correctement en photo. C'est impressionnant d'en avoir un qui se balade dans l'expo. On y regarde à deux fois avant de l'approcher. On nous montre comment est fait le masque d'un Ood, l'évolution du design des Daleks. Des Silence sortent du plafond. On peut voir de près un Judoon, un Sontaran et un Slitheen entre autres.

DSCF0661L'intérieur du TARDIS de Nine et de Ten est reconstitué et là c'est du bohneur total pour les fans que nous sommes, surtout quand on a autant aimé Ten. Autant dire que je le mitraille de photos ! Je crois que je l'ai sous toutes les coutures. Et évidemment, on fait les indispendables photos de nous devant le coeur du TARDIS, devant les sièges, devant les portes,... Gros moment de bonheur pour nous, fangirling inside ^^. Au fond, un écran passe en boucle la régénération de Ten en Eleven avec le déchirant "I don't want to go" de celui qui s'en va et le "Still not ginger!" du nouveau venu. Il y a aussi l'intérieur d'une ancienne version du TARDIS qui est reconstitué et le TARDIS bricolé par Eleven et Idris dans le 6x04 : The Doctor's Wife.

On est vraiment immergé dans l'univers de la série. Je crois que je pourrais y rester des heures pour tout observer encore et encore. Tout est fait pour qu'on se sente comme un poisson dans l'eau. Le soin apporté aux détails est vraiment appréciables. Même les panneaux rappellent l'univers de Doctor Who.

Enfin, la boutique souvenir qui propose pas mal de goodies de la série. Un paradis pour fan et un enfer pour porte-monnaie ^^'. Je repars avec un gros TARDIS qui fait du bruit et de la lumière (ma figurine d'Eleven est contente d'avoir trouvé sa maison) et un badge.

DSCF0738En sortant, on s'attarde un peu pour observer la devanture et le toit qu'on a juste aperçu en entrant. Le TARDIS a eu un atterrissage difficile au dessus du bâtiment qui abrite Doctor Who Experience. Les affiches sont elles aussi bien sympa.

C'est avec des yeux d'enfant qu'on fait cette attraction. Ca m'a vraiment beaucoup plu et je ne regrette pas du tout. C'est bien fait, tant la partie interactive que l'exposition. Je n'avais qu'une envie, c'était d'y retourner. Si vous voulez une deuxième impression, je vous conseille d'aller lire le compte-rendu de Nephthys.

Pour les photos, vous avez l'habitude, c'est dans l'album consacré à Doctor Who Experience dans la colonne de gauche.